Les lignes électriques aériennes

Mis à jour le 04/12/2017

Lignes électriques aériennes : agriculteurs, forestiers, élagueurs, cultivez votre vigilance ! Découvrez le bulletin n°9 de la CPHSCT.

Depuis une dizaine d’année, la MSA Lorraine, la MSA Marne-Ardennes-Meuse, la Caisse d’Assurance Accidents Agricoles Alsace Moselle, ENEDIS (nouveau nom d’ERDF) et RTE travaillent de concert pour construire des actions préventives de sensibilisation auprès des publics agricoles, forestiers et professionnels du paysage.
Réunions d’information, interventions dans des lycées agricoles, participation au Salon de l’Herbe de Poussay et à Stan Elevage à Lunéville… sont autant d’occasions de porter le message de prévention « Electricité, prudence, gardons nos distances ».

De nombreuses activités agricoles ou d’activités forestières ou paysagistes (abattage, élagage d’arbres)
s’effectuent en effet à proximité d’ouvrages électriques : circulation d’engins de grande hauteur,  aménagement de système d’arrosage, manutention d’objets encombrants, pulvérisation, chargement de silos d’aliments, abattage, élagage d’arbres etc… Certaines tâches s’effectuent même de nuit, rendant la tâche encore plus dangereuse.

Contrairement à la hauteur des lignes électriques, le gabarit des engins agricoles a lui considérablement évolué. Or en manoeuvrant un engin ou un outil à proximité d’une ligne électrique ou d’un pylône, il est possible de provoquer un arc électrique (ou amorçage). Vous risquez alors une électrocution. Respecter quelques précautions vous permettra d’exercer votre activité en toute sécurité.

Des accidents graves voire mortels survenus ces dernières années, et encore tout récemment, prouvent qu’il y a bien des risques à intervenir au voisinage de ces lignes.

Les employeurs de main d’oeuvre doivent veiller à l’évaluation des risques pour leurs salariés permanents ou saisonniers, qui doit être matérialisée dans un document unique d’évaluation des risques. Au vu des informations recueillies auprès de l’exploitant du réseau, l’employeur informe et organise l’exécution des travaux de telle sorte que les travailleurs ne soient pas susceptibles de s’approcher ou d’approcher des outils, appareils ou engins utilisés des lignes ou réseaux enterrés.

Pour en savoir plus, téléchargez le bulletin n°9 de la CPHSCT dans l'encadré à droite de cette page.