Points de rencontre des secours en forêt : Exercice d’intervention sur accident forestier à la forêt domaniale de Haye - Clairlieu

Mis à jour le 11/07/2018

Communiqué du 18 juin 2018

La MSA Lorraine, l’Office national des Forêts et leurs partenaires ont organisé un exercice d’intervention sur accident forestier à la forêt domaniale de Haye – Clairlieu, afin de démontrer l’efficience du dispositif des points de rencontre des secours en forêt, en cours de déploiement sur le territoire.


3300 points de rencontre des secours en forêt :

La forêt constitue un environnement de loisirs et un lieu de travail. Elle est aussi de manière trop récurrente, le théâtre d’interventions des services de secours qui rencontrent de réelles difficultés à localiser les victimes et/ou les appelants.

C’est pourquoi, les services opérations des 4 Services Départementaux d’Incendie et de Secours ont collaboré avec les représentants Lorrains de la forêt publique et privée et les services Santé sécurité au travail des MSA et de la Caisse d’Assurance-Accidents Agricole de Moselle, pour valider 3300 points de rencontre des secours. Une première au niveau national.

Ce dispositif d’utilité publique nécessite désormais une identification par signalétique spécifique sur les massifs forestiers pour laquelle les collectivités sont sollicitées pour apporter, quand elles le peuvent, un soutien financier au travers de la pose de panneaux sur le terrain.
 

Un exercice à la forêt domaniale de Haye – Clairlieu :

Afin de démontrer l’efficience du dispositif, le service Prévention des Risques Professionnel et Santé Sécurité au Travail de la MSA Lorraine et l’Office National des Forêts, ont organisé en collaboration avec leurs partenaires un exercice d’intervention sur un accident forestier le lundi 18 juin 2018 à 17h30 en Forêt domaniale de Haye – Clairlieu. Pour cet exercice, l’histoire présentée au public est celle de deux professionnels qui se rendent sur un chantier en forêt. Lors de ce déplacement, l’un d’entre eux se fracture la jambe droite (fracture ouverte) en tombant dans un trou. Il est conscient mais la blessure est douloureuse. Il ne peut pas se déplacer. Son collègue se rend alors au point de rencontre le plus proche et prend en note le numéro d’identification (PRF) du point avant d’appeler les secours. Dans l’attente de l’arrivée des pompiers, il reste positionné au niveau du point de rencontre, puis il signale sa présence pour les guider sur le lieu de l’accident.

Le public présent (élus représentants des collectivités locales, départementales, régionales, sans oublier les organisations professionnelles et associatives) a eu l’occasion de se rendre compte de l’intérêt des points de rencontre. Après avoir visionné une vidéo de mise en contexte, ils se sont rendus sur le lieu de l’accident avec les secours.
 

Les partenaires :