Une priorité : la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole

Mis à jour le 23/04/2015

Communiqué de presse du 21 avril 2015

Depuis quelques années, l'épidémie de rougeole a fait son retour en France. Il s'agit d'une infection virale éruptive aiguë, le plus souvent bénigne, qui peut aussi provoquer de graves complications (pneumonies, encéphalites…). C'est une maladie très contagieuse qui peut, par exemple, se transmettre par la salive et la respiration. Elle peut contaminer ainsi tout l'entourage (bébés, enfants, adolescents et adultes). La seule prévention efficace contre cette maladie est le vaccin contre la rougeole. Connu depuis longtemps, il est inclus dans le vaccin "triple" ROR, recommandé en France depuis 1986, qui préserve de la rougeole, des oreillons et de la rubéole.



Comment être protégé ?

 

La vaccination s'effectue en deux injections. La première à 12 mois et la deuxième entre 16 et 18 mois. Si vous êtes né à partir de 1980, vous devez avoir eu deux doses du vaccin pour être protégé. Dans le cas contraire, contactez votre médecin traitant pour effectuer un rattrapage vaccinal.


Combien coûte la vaccination ?
 


Le ROR est le seul vaccin pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie pour les enfants et adolescents jusqu'à 17 ans inclus et pour les personnes bénéficiant d'une ALD (affection longue durée). Pour tous les autres assurés, la consultation ou l'acte de vaccination est pris en charge par l'Assurance maladie à 70 % si la vaccination est réalisée par votre médecin, et à 60% si elle est réalisée par un(e) infirmier(e) sur prescription d'un médecin. En général, les mutuelles remboursent la différence.
 
Il est recommandé de faire le point sur ses vaccins et de les mettre à jour, si cela est nécessaire, grâce aux conseils d'un professionnel de santé. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.msalorraine.fr